L’équipe pédagogique de Thales utilise K.Air, l’outil auteur #1 en Video Learning Interactif de Kumullus depuis plus de 2 ans.

Thalesc’est quoi ? C’est un groupe d’électronique français spécialisé dans l’aérospatiale, la défense, la sécurité et le transport terrestre.

Dans cette K.Story #4, nous recevons Bruno Linyer, Digital Learning Manager chez Thales. Il vous partage en quelques minutes son parcours et donne son point de vue sur Kumullus et le Video Learning Interactif.

Retrouvez l’interview au format vidéo à la fin de l’article !

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Bruno : Je suis Bruno Linyer, je travaille chez Thales depuis 22 ans dans le département Learning and Culture. J’exerce plus particulièrement dans l’équipe Innovation qui identifie, teste et accompagne le déploiement des innovations pédagogiques digitales pour apporter la meilleure expérience d’apprentissage aux salariés. Je travaille dans cette équipe plutôt en tant que Digital Learning Manager. Je suis en charge d’accompagner nos Learning Managers dans le développement de leurs parcours de formation et dans la prise en main des outils digitaux, comme Kumullus notamment.

Dans quel contexte utilisez-vous K.Air, l’outil auteur de Kumullus ?

Bruno : Depuis un certain nombre d’années, nous produisons à peu près 100 à 150 vidéos « Digital Learning » avec notre studio vidéo. On s’est rendu compte que les vidéos étaient sympas mais que parfois, elles étaient un peu trop longues, l’apprenant était trop passif, les sujets étaient parfois pas simples à assimiler ou à écouter… c’était assez compliqué. Durant la pandémie Covid-19 en juillet 2020, nous observions un outil depuis longtemps qui était l’outil auteur K.Air. Nous nous sommes dit que le Video Learning Interactif était devenu un enjeu encore plus fort avec cette pandémie. Du coup, nous avons décidé que c’était le bon moment de se lancer avec K.Air.

Pourquoi le choix de K.Air ?

Bruno : Parce que d’abord, c’est un outil qui propose de l’ancrage et de l’interactivité. C’est ce que nous cherchions en priorité pour développer nos vidéos « learning ». Ce qui nous a plu, c’est à la fois le fait que ce soit un outil complet, qui propose la possibilité de chapitrer. L’outil auteur K.Air de Kumullus nous a vraiment permis de synthétiser nos vidéos pour aller à l’essentiel, tout en sachant qu’à côté, on allait pouvoir donner de l’information complémentaire. On savait qu’on allait pouvoir intégrer des cibles interactives avec différentes activités, différents contenus qu’on peut mettre à disposition de nos apprenants. Maintenant, on peut surtout sous-titrer nos vidéos directement sur l’outil, c’est un plus indéniable ! On peut sous-titrer dans la langue de la vidéo, mais également dans une autre langue si on le souhaite. De mémoire, cette fonctionnalité est arrivée en début d’année 2022. Elle nous a permis d’aller encore plus loin dans la mise à disposition de ces vidéos auprès de nos apprenants.

En quoi K.Air se différencie-t-il des autres outils auteurs ?

Bruno : Dans un premier temps, je dirais que la prise en main de l’outil K.Air est très facile, très simple. Il est vraiment à la portée de tous nos concepteurs et Learning Managers qui l’utilisent. Ensuite, c’est la multiplicité des activités proposées et toutes ces évolutions qu’on a au cours de l’année qui nous donnent envie de revenir sur K.Air et d’essayer une fonctionnalité. Lorsque l’on se connecte sur la plateforme K.Air, on a l’impression de s’amuser. À chaque fois, je vais découvrir des nouvelles fonctionnalités que je vais avoir envie de tester auprès de nos apprenants. Enfin, ce que j’apprécie également avec Kumullus par rapport à d’autres outils auteurs, c’est leur support omniprésent. L’équipe Kumullus nous accompagne au jour le jour dans la création de nos modules de formation. Ils nous aident au quotidien si on a une difficulté sur un projet sur lequel on a du mal à aboutir.

Racontez-nous un projet que vous avez réalisé en Video Learning Interactif !

Bruno : Je vais parler du premier projet sur lequel nous avons démarré en 2020 avec Kumullus. C’est un programme sur la gestion de configuration. On avait un ensemble de contenus assez fournis, un nombre de vidéos assez conséquent. Il y avait 24 vidéos sur ce projet de formation. Utiliser Kumullus nous a permis de chapitrer ce parcours de formation et de surtout ajouter de l’interactivité sur à peu près la moitié de ces vidéos. La gestion de configuration, c’est un sujet qui n’est pas facile à intégrer et qui n’est pas facile à aborder. De mettre des petites activités sur certaines des vidéos nous a permis d’ancrer certains messages. Derrière, cela a aussi permis aux apprenants de mieux comprendre les fonctionnalités de la gestion de configuration, de mieux comprendre le processus.

Comment vos apprenants ont vécu l’expérience Kumullus ?

Bruno : Aujourd’hui, nos apprenants reviennent vers nous et nous sollicitent vraiment pour qu’on intègre de l’interactivité, qu’on utilise de plus en plus Kumullus. Pour eux, l’expérience d’apprentissage a été jugée enrichissante, engageante et ludique. Sur n’importe quel projet où il y aura de la vidéo ou des présentations PowerPoint un peu longues, rébarbatives et ennuyeuses, les collaborateurs nous diront : « si vous mettiez un quiz, si vous mettiez un feedback à la fin, ce serait encore plus sympa et ça nous permettrait de mieux nous imprégner de la vidéo et de plus nous engager. »

Quel niveau d’engagement et de satisfaction a reçu votre formation ?

Bruno : La formation de gestion de configuration, c’est une formation qui va être obligatoire pour les arrivants dans la famille de la gestion de configuration. C’est une formation passeport quelque part, une formation d’entrée dans cette famille. La satisfaction a été a été importante. D’ailleurs, on est en train de retravailler sur ce module de formation pour le réajuster et ils nous ont demandé d’intégrer de nouveaux modules Kumullus dans ce parcours qui va être remodelé. On s’aperçoit que sur des notions qui sont compliquées, les vidéos ont été vraiment visionnées et bien intégrées. Mettre un petit quiz en plein milieu pour voir si le début a bien été intégré, ça permet aux apprenants de ne pas être passifs devant la vidéo et de vraiment être acteur du parcours de formation qu’ils sont en train de suivre.

Votre expérience Kumullus en 3 mots ?

Bruno : Je retiendrais réactivité, simplicité et disponibilité.

La réactivité, c’est la rapidité à laquelle les équipes Kumullus reviennent vers nous quand nous avons une difficulté technique ou une difficulté sur un projet avec lequel on a du mal à aboutir. Simplicité des activités proposées. Simplicité d’utilisation de l’outil. C’est vraiment un outil qui est simple et agréable à utiliser. La dernière que je nommerais, c’est donc la disponibilité. Et là, je pense plus particulièrement au volet sécurité chez Thales qui est très important pour nous. On a sollicité Kumullus il y a quelques mois pour ce volet sécurité. L’équipe Kumullus s’est rendu disponible tout de suite pour toutes les réunions, pour le suivi du projet jusqu’au résultat final où l’outil a été autorisé par les équipes de Thales avec les félicitations du jury. Le travail qui a été fait côté Kumullus a été super apprécié côté Thales.

K.Story #4 – Thales

Vous voulez en savoir plus sur K.Air, l’outil auteur #1 de Video Learning Interactif ? Testez Kumullus gratuitement pendant 7 jours ou bien réservez une démo de l’outil afin d’être accompagné lors de sa prise en main.

Recevez maintenant votre Livre Blanc gratuit !

Recevez maintenant votre Livre Blanc gratuit !

Découvrez en quoi la vidéo interactive booste la performance du Digital Learning.

Vous avez reçu le Livre Blanc sur votre boîte mail !