K.Story # 1 – Nicolas Chalons, CEO chez Smartch

K.Story # 1 – Nicolas Chalons, CEO chez Smartch

L’équipe pédagogique de Smartch utilise K.Air, l’outil auteur #1 de Video Learning Interactif de Kumullus depuis plus d’un an.

Smartch, c’est quoi ? C’est une équipe créative spécialisée dans la conception, la production et le déploiement d’écosystèmes de formation et de parcours pédagogiques.

Nicolas Chalons, CEO chez Smartch, a pris le temps de répondre à nos questions dans une interview vidéo. Vous pouvez la retrouver à la fin de l’article. Vous en saurez un peu plus sur son expérience avec Kumullus ainsi que son avis sur l’outil.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis Nicolas Chalons, CEO et cofondateur chez Smartch depuis maintenant 2 ans.

Cela fait un peu plus de 20 ans que je suis dans le monde de la formation et de la transformation digitale de la formation. Nous avons une dimension assez technologique globalement dans nos offres et dans notre proposition de valeur qui est à la fois sur les écosystèmes, sur les outils mais également sur l’ingénierie pédagogique qui va avec.

 

Dans quel contexte utilisez-vous K.Air, l’outil auteur de Kumullus ?

Chez Smartch, nous avons beaucoup utilisé K.Air pour nos démonstrations auprès des clients. On utilise la vidéo enrichie ou gamifiée avec ses quiz ou encore ses cibles pour apporter un peu plus de réflexion dans la présentation notamment pour l’utilisateur.

Dans nos projets de conception pédagogique eLearning, on utilise K.Air pour dynamiser un contenu vidéo qui peut parfois être lisse ou pas assez fun donc trop long.

 

Pourquoi le choix de K.Air ? 

Kumullus permet, grâce à une interface simple, ergonomique, rapide et intuitive, de transformer le « format client habituel » (Powerpoint, Keynote, etc.) en un format de type vidéo interactive. Et ça c’est vraiment pratique !

Les activités proposées sont les cibles, les incrustations, la possibilité de traduction d’un module ou encore celle de créer des embranchements avec plusieurs scénarii possibles. C’est assez riche et très intéressant pour créer des parcours individualisés et se rapprocher de principes que l’on aime beaucoup, comme l’adaptive learning.

 

En quoi K.Air se différencie-t-il des autres outils auteurs ?

Il y a finalement assez peu d’outils qui proposent de faire de la vidéo interactive, à part effectivement Storyline et quelques frameworks open source mais pas de cette qualité-là, avec ce type d’embranchements, de possibilités, avec cette interface graphique, ce player vidéo, etc.

Chez Smartch, on est assez contents de Kumullus. On est en train de l’implémenter chez nos différents clients qui sont eux aussi dans des métiers très différents (des métiers manuels, juridiques, etc.).

Il y a vraiment beaucoup de choses très différentes dans ce que l’on fait aujourd’hui en termes de métiers, mais aussi en termes de positionnement de notre accompagnement. Et Kumullus est assez transverse, on arrive à répondre à beaucoup de ces différents jobs.

 

Racontez-nous un projet que vous avez réalisé en Video Learning Interactif !

À partir d’une vidéo humoristique sur les déchets, on a fait une présentation aux clientes. Elles ont bien évidemment aimé la diversité des cibles et le rythme donné dans la vidéo. Au départ, elles avaient choisi Storyline et il a fallu vraiment démontrer que l’outil Kumullus  permettait de faire des choses plus intéressantes plus simplement.

On n’était pas face à des personnes dont le job était de l’ingénierie profonde, mais au contraire qui avaient pour but de pouvoir utiliser un outil simple et rapide pour faire le job. Kumullus a bien répondu à toute cette partie-là pour pouvoir d’une part intégrer la vidéo dans un parcours plus global, et d’autre part personnaliser ensuite tous les écrans à l’intérieur de l’interface.

 

Votre expérience Kumullus en 3 mots ?

Interactivité, ergonomie (aspect très intuitif) et amélioration de la pédagogie quand on utilise le format vidéo.

 

K.Story #1 – Nicolas Chalons, CEO chez Smartch

 

 

Vous voulez à votre tour en savoir plus sur l’outil auteur K.Air ? Vous pouvez tester Kumullus gratuitement pendant 7 jours ou bien réserver une démo de l’outil afin d’être accompagné lors de sa prise en main.

Notre sélection des meilleures banques d’images libres de droits

Notre sélection des meilleures banques d’images libres de droits

De nos jours, les images libres de droits sont devenues indispensables pour pouvoir créer de beaux visuels et mettre en avant vos contenus. L’image est très utile pour capter l’attention, faire passer un message ou tout simplement enrichir un propos. Rien ne vaut une belle image pour apporter de la valeur à ses contenus et les rendre plus vivants. Vous en avez certainement déjà fait l’expérience, que vous travailliez dans le marketing, la formation, le journalisme ou encore la création de contenus par exemple.

Beaucoup trop de personnes viennent encore chercher leurs images sur Google, et on a tous déjà fait cette erreur. Pourtant il est interdit de les utiliser pour la plupart et elles ne sont pas toujours de très bonne qualité. 

Les banques d’images libres de droits, elles, règlent ce problème. 

 

Une banque d’images, c’est quoi ?

Les banques d’images sont des plateformes qui permettent d’offrir aux utilisateurs un large choix d’images libres de droit. Ce qui signifie que vous pouvez les télécharger et les utiliser en toute légalité, sans problème de copyright. Elles peuvent contenir des illustrations, des dessins, des photos, des maquettes, ou encore des icônes. Vous n’avez plus forcément besoin de faire appel à un photographe pour obtenir des photos de qualité, ou à un graphiste pour créer l’illustration de vos rêves. 

Attention, il ne faut pas confondre libres de droits avec gratuites. Les banques d’images peuvent proposer des images gratuites mais aussi payantes. 

Mais trouver des bonnes photos libres de droits, ce n’est pas toujours évident. Chacune des plateformes dispose de spécificités. C’est pour cela que nous avons sélectionné 6 plateformes ayant des caractéristiques différentes pour vous permettre de choisir la plus adaptée à votre projet.

 

Shutterstock // Le tout-en-un

C’est le leader mondial des banques d’images libres de droits avec 350 millions d’images et près de 200 000 qui s’ajoutent chaque jour, mais pas que…

En effet, Shutterstock accueille également 12 millions de vidéos sur sa plateforme et plusieurs centaines de milliers de musiques accessibles à ses clients. Photos, vidéos, morceaux de musique; vous l’aurez compris, c’est un véritable tout-en-un.

Shutterstock

Quelle que soit l’image que vous recherchez, vous allez trouver votre bonheur. Les images sont de qualités exceptionnelles. Le site propose également une fonctionnalité de personnalisation d’images. Vous pouvez alors modifier leur taille, leur couleur et y ajouter du texte une fois que vous les avez téléchargées. 

Une section dédiée aux nouveautés a été intégrée sur la plateforme permettant ainsi aux utilisateurs d’y trouver directement les actualités du moment. De plus, à la différence de certains acteurs du marché, Shutterstock a son interface parfaitement traduite en français et c’est un vrai confort. 

Shutterstock propose des tarifs un peu plus chers que la concurrence. La banque d’images a prévu de mettre à disposition des formules adaptées à chacun, pour pouvoir répondre aux besoins uniques des différents utilisateurs. Il est possible de souscrire à une licence mensuelle ou d’acheter un pack d’images. L’abonnement devient très rapidement plus rentable que l’achat par pack : 

Pack d’images :

  • 5 images = 49€ (9,80€ par image)
  • 25 images = 179€ (7,16€ par image)

Forfaits mensuels sans licence annuelle :

  • 50 images par mois = 2,50€ par image (125€ par mois)
  • 350 images par mois = 0,45€ par image (159€ par mois)
  • 750 images par mois = 0,27€ par image (199€ par mois)

 

123RF // L’idéal pour les besoins d’illustration

Tout comme Shutterstock, 123RF est une des plateformes d’images les plus populaires avec plus de 180 millions de créations, 115 millions d’images libres de droits et 90 000 contributions quotidiennes. Son catalogue ne cesse de croître de jour en jour et elle propose des images de stock de très bonne qualité.

123RF, images libres de droits

Vecteurs, images créatives, vidéos haute définition et musiques se trouvent au cœur de cette banque d’images. 

Contrairement à ses concurrents, 123RF ne propose pas de photographies d’actualités réservées à un usage éditorial. Elle est beaucoup plus axée sur son offre de vecteurs. C’est une petite mine d’or pour les agences qui sont très friandes d’images vectorielles pour illustrer leurs contenus de la meilleure des manières.

123RF dispose d’une tarification assez avantageuse et la plateforme est moins chère que son grand concurrent Shutterstock. Elle opte pour un fonctionnement par crédits ou par formules d’abonnements pour répondre aux besoins récurrents et prévisibles des utilisateurs. Pour les crédits, le montant dépendra de la taille de l’image choisie. 

Packs de crédits :

  • 40 crédits : 45€ (1,12€ par crédit)
  • 90 crédits : 99€ (1,10€ par crédit)
  • 200 crédits : 199€ (0,99€ par crédit)
  • 400 crédits : 379€ (0,94€ par crédit)
  • 600 crédits : 549€ (0,915€ par crédit)

Formules d’abonnement :

    • 10 images par mois : 29€ / mois (2,90€ par image)
    • 150 images par mois (5 images / jour) : 79€ / mois (0,53€ par image)
    • 350 images par mois : 139€ / mois (0,40€ par image)
    • 750 images par mois : 179€ / mois (0,24€ par image)

 

Pixabay // La diversification à l’état pur

Pixabay, c’est une plateforme gratuite de plus d’1 millions d’images libres de droit de haute qualité. Chaque utilisateur partage ses créations au sein de la plateforme, qui pourront ensuite être librement téléchargées

Vous pourrez y trouver des photographies, des images d’illustrations, des images vectorielles et des vidéos.

Pixabay, images libres de droits

Pixabay garantit une qualité d’image exceptionnelle. En effet, elle dispose d’une limite de téléchargement dynamique pour les contributeurs, dans le but d’encourager tout le monde à télécharger des photos et des vidéos vraiment utiles et impressionnantes. Si le style d’un créateur de contenus vous plaît, vous avez la possibilité de suivre l’entièreté de son travail via son profil. 

Cette plateforme est parfaite pour les particuliers avec son système de recherche agréable à utiliser et très intuitif. Au moment de télécharger vos photos, vous avez le choix entre une batterie de résolution d’images, ce qui va être utile pour obtenir un format adapté à vos besoins. 

 

Pexels // Pour les amateurs de photographie

Pexels est une plateforme gratuite sur laquelle on va pouvoir trouver des milliers d’images.  De nouvelles images y sont ajoutées chaque jour. 

Elle se concentre sur de vraies photographies. Toutes les images déposées sont toutes d’une incroyable qualité et l’outil est très prisé pour ses photos originales. Le site organise d’ailleurs régulièrement des concours pour ne garder que les meilleures photos possibles dans sa bibliothèque.

Pexels, images libres de droits

Outre les images, Pexels dispose également d’une banque de vidéos libres de droits. Elle fonctionne sur le même principe. Vous allez pouvoir télécharger et intégrer à tous vos projets web des contenus HD au format MP4. 

Avec Pexels, vous n’avez pas besoin de naviguer sur énormément de pages avant de trouver votre bonheur. Tous les clichés sont tagués, il est donc assez facile de trouver des résultats en rapport avec votre recherche. 

De plus, au moment de télécharger vos photos, vous avez le choix entre plusieurs dimensions d’images. 

Il est possible de faire des recherches par thématique ou de renseigner un mot clé dans la barre dédiée à cet effet pour trouver l’image que vous souhaitez. Il existe également une fonction de suggestions d’image associée à vos recherches.

 

Unsplash // Le plus populaire auprès des start-up

Unsplash c’est plus d’un million d’images haute résolution que vous pouvez télécharger gratuitement. Des milliers de nouvelles images sont ajoutées chaque jour. 

Sa spécificité : des photographies absolument magnifiques. Se promener sur Unsplash, c’est se retrouver dans une exposition de photos mais virtuelle. Vous y trouverez des clichés originaux qui vous frapperont par leur qualité et leur puissance.

Unsplash, images libres de droits

La plateforme connaît un fort succès auprès des start-up phares du marché comme Trello et des agences de pub qui sont de plus en plus fans de cette plateforme. Ce succès s’explique par sa simplicité d’usage mais aussi par la très grande qualité esthétique des clichés présents sur le site. 

En effet, l’interface est très agréable et le site est facile à prendre en main. Vous pouvez naviguer entre les différents thèmes disponibles sur le site (business, amour, nature, espace, etc.) pour trouver la perle rare. Chaque thème est composé de plusieurs catégories d’images et de photos différentes.

Chaque cliché dispose de statistiques qui vous permettent de trouver les photos les plus tendances du moment. Les chances que vous trouviez ce que vous cherchez sont donc excellentes. Tout comme Pexels et Pixabay, des suggestions d’images nous seront proposées lors de nos recherches. 

 

Freepik // Pour les friands de contenus graphiques 

Fort de son succès, Freepik comptabilise plus de 100 millions de téléchargements par mois. Il offre un large répertoire d’images libres de droits pour la réalisation de divers contenus en vue d’améliorer sa communication graphique.

Au contraire des autres sites, Freepik est moins axé sur la photographie et présente plus d’options graphiques. Photos, maquettes, illustrations, icônes et autres modèles de présentation y sont présents.

Freepik

Son interface est simple, ergonomique et facile à prendre en main. Il suffit de quelques secondes pour la maîtriser. Les ressources sont organisées en catégories et la recherche peut être filtrée selon la popularité, la date de publication, les auteurs, les couleurs et le format. 

Toutefois, les utilisateurs déplorent la limitation du nombre de téléchargements journaliers sur la version gratuite. La version premium est alors plus intéressante : 9,99 € par mois et par utilisateur. Les publicités seront alors supprimées et l’accès à l’ensemble du contenu présent sur le site sera donc illimité. À chaque utilisation d’une image de Freepik, l’utilisateur doit créditer l’auteur en ajoutant son nom ou la mention Designed by FreePik. De plus, la version premium autorise jusqu’à 100 téléchargements par jour, ainsi que l’accès à des designs exclusifs et aux mises à jour premium sans crédit. 

 

Quelle plateforme choisir au final ?

Pixabay, Pexels et Unsplash sont d’énormes référentiels d’images gratuites. Ils sont en concurrence avec les grands sites populaires payants comme Shutterstock et 123RF. Leur succès s’explique tout particulièrement par la simplicité de leur usage, une grande qualité de leurs clichés et contenus

Il s’agira pour vous de trouver l’équilibre entre tarifs proposés, qualité des photographies et générosité du catalogue pour faire votre choix. Chaque plateforme a sa particularité, des contenus très variés et en fonction de la plateforme, vous allez avoir des résultats plus ou moins pertinents. Nous conseillons vraiment de tester plusieurs plateformes différentes pour pouvoir trouver l’image qui correspond le mieux à vos besoins. 

Si vous recherchez de belles photographies originales, il vaudra mieux se rendre sur Pexels et Unsplash. Vous voulez des contenus graphiques ou des illustrations, alors 123RF et Freepik seront parfaits pour vous. Si vous souhaitez une certaine diversification en termes de contenus, Shutterstock et Pixabay seront vos alliés. 

 

Quelques recommandations pour l’utilisation d’images libres de droits

Quelque soit la banque d’images libres de droits que vous utilisez, pensez toujours à sélectionner des images pertinentes et originales pour accompagner vos propos. Vous pouvez traduire vos mots clés en anglais pour obtenir une plus large gamme d’images. 

Qu’importe le site que vous choisissez, il est important de bien vérifier le type de licence et de la respecter. 

Il va falloir faire attention aux mentions indiquées sur les photographies libres de droit hébergées sur ces plateformes. Certaines sont uniquement réservées à l’usage éditorial et donc ne peuvent absolument pas être utilisées à des visées commerciales. D’autres demandent à citer l’auteur. Rappelez-vous que « libre de droit » ne veut pas dire exempt de droit. 

Si vous souhaitez ensuite modifier, ajouter ou encore supprimer un élément de votre image; de nombreux logiciels de retouches photo gratuits existent. Vous pouvez découvrir notre top 5 des meilleurs logiciels qui vous permettront d’avoir de tops résultats sans rencontrer trop de difficultés.

BONUS : et le cas particulier de la formation digitale ?

Comme vous le savez, le digital learning, c’est notre dada, et on ne pouvait pas finir ce comparatif sans évoquer l’importance de l’image dans la formation. Alors si vous êtes par exemple ingénieur pédagogique ou Digital Learning Manager/Designer, ce bonus est fait pour vous !

Dans nos modes de communication actuels, l’image capte énormément l’attention et prend le pas, bien souvent sur les mots. Elle a un intérêt sur le plan pédagogique puisque la mémoire se réfère au sens visuel et auditif. L’image va dynamiser les formations, relancer la concentration dans les moments de formation vécus lourdement par l’apprenant. L’impact visuel de vos modules de formation est donc un facteur clé pour l’engagement de vos apprenants. 

C’est pour toutes ces raisons que Kumullus a décidé d’intégrer Pexels, Unsplash et Pixabay à sa plateforme K.Air, l’outil auteur #1 de Video Learning. Mais pas que ! C’est aussi pour simplifier et fluidifier au maximum la vie du concepteur de digital learning.

Nous savons en effet tous à quel point l’utilisation d’un trop grand nombre d’outils peut être fastidieuse et chronophage. Désormais, avec K.Air, plus besoin d’utiliser 30 logiciels pour réaliser ses modules de formation. Vous êtes en train de concevoir un module dans K.Air et vous avez besoin d’une image pour illustrer votre propos ? Un clic sur le bouton magique et vous voilà connecté à la plateforme d’images libres de droits de votre choix. Un deuxième clic et hop l’image est téléchargée dans votre module. Et tout ceci sans quitter l’outil auteur !

Ce n’est pas la seule fonctionnalité premium qui a été ajouté dans la section médias de Kumullus. Vous connaissez Canva pour la création graphique online ? Eh bien Crello, c’est sensiblement pareil mais en mieux. Kumullus l’a également intégré dans son outil auteur K.Air. Plus besoin de sortir de la plateforme pour sa création de visuels. 

Pour en savoir plus sur Kumullus, n’hésitez pas à prendre rendez-vous pour réserver une démo de la solution !

Qu’est-ce que l’Audio Learning ?

Qu’est-ce que l’Audio Learning ?

L’Audio Learning est un terme qui vous paraît familier ? C’est normal, puisque les podcast et les livres audio y sont directement liés. Ce sont des contenus d’apprentissages de plus en plus consommés.

L’apprentissage par l’audio est un format qui plait de plus en plus aux apprenants. Aujourd’hui, beaucoup d’applications comme Stereo, Clubhouse ou Audible se développent et proposent du contenu audio innovant !

Le marché de l’Audio Learning se développe à très grande vitesse et ne fait pas escale. Décortiquons ce phénomène de plus près :

Audio Learning, de quoi parle-t-on ?

 

Définition et caractéristiques

L’Audio Learning est par définition l’apprentissage par l’écoute d’éléments audio. Il est un des quatre styles d’apprentissage reconnu par le modèle d’apprentissage VAK de Fleming parmi lesquels on retrouve l’apprentissage visuel, physique et social en plus de l’apprentissage audio. Chaque individu aura plus ou moins d’affinités avec un certain type d’apprentissage. 30% de la population a de plus grandes facilités avec l’apprentissage audio.

Un bon “auditory learner” est censé :

  • Avoir de bonnes compétences à l’oral et une grande capacité d’écoute
  • Améliorer sa rétention de l’information en lisant à voix haute
  • Être distrait facilement lorsqu’il y a du bruit ambiant
  • Préférer travailler dans un contexte d’échange, de discussion
  • Très bien mémoriser les informations transmises à l’oral

L’audio est perçu par le cerveau comme une information similaire à l’expérience de la lecture. L’effort nécessaire à l’écoute d’un audio est moins important que celui demandé par la lecture. C’est d’ailleurs tout l’avantage de l’Audio Learning et ce qui fait son succès.

Ce dernier donne beaucoup de flexibilité à l’apprenant et c’est ce que recherche fréquemment l’apprenant. Grâce à l’apprentissage audio, les personnes qui ont un emploi du temps très chargé peuvent continuer de se former tout en effectuant d’autres tâches à côté. 

Autre avantage du Podcast Learning : il est moins formel que les autres méthodes d’apprentissage. Un apprenant ne se rend pas nécessairement compte qu’il est en train d’apprendre en écoutant un podcast. Cet aspect informel est bénéfique pour sa motivation. Il se retrouve dans un contexte plus détendu et propice à la rétention de l’information.

 

La montée en flèche de l’Audio Learning

Le marché de l’Audio Learning a augmenté de 15% au premier semestre 2018 et ne cesse de croître ces dernières années. Il se caractérise par deux grands sous-marchés : le livre audio et le podcast.  

Celui du livre audio est maîtrisé en grande partie par le géant Audible (plus de 40% des parts de marché !). 1 français sur 5 a déjà fait l’expérience du livre audio et ce chiffre grandit d’année en année.

Le marché du podcast, lui, se développe également à vitesse grand V ! 9% des français consomment un ou plusieurs podcast chaque semaine. Les podcasts totalisent 90 à 100 millions d’écoutes chaque mois en France. Ces chiffres sont d’autant plus parlant quand on sait que 81% des podcasts sont écoutés dans leur totalité ! L’engagement pour le contenu audio est donc énorme ! 

L’Audio Learning devient alors un format de référence pour les apprenants et une opportunité pour les formateurs afin de maximiser l’engagement de leurs apprenants.

 

Les bonnes pratiques à respecter en Audio Learning

 

Avoir un contenu audio de qualité

Vous vous en doutez, pour capter l’attention de ses apprenants, l’audio doit nécessairement être de qualité.

Pour cela, pas de panique, de nombreuses clés et astuces existent pour réaliser un enregistrement audio de qualité : 

Tout d’abord, entraînez-vous à avoir une voix calme et posée. Personne n’aime vraiment écouter sa voix, c’est pour autant un exercice important pour améliorer son contenu audio. Parlez assez fort pour être parfaitement audible lors de la lecture de vos modules par vos apprenants. Adoptez un ton détendu et dynamique, votre pire ennemi est la monotonie ! Ne parlez pas trop vite, le débit de parole idéal est compris entre 140 et 160 mots par minute.

Ensuite, il vous faudra articuler ! Difficile d’écouter quelqu’un parler lorsque la moitié des mots sont mâchés. Encore une fois, l’entraînement est la solution la plus efficace. Pratiquez, enregistrez-vous et vos contenus d’Audio Learning ne cesseront de s’améliorer.

Enfin, équipez-vous. Plus votre qualité sonore sera bonne, plus votre Podcast Learning sera agréable à écouter. 

Proposer un contenu approprié au format audio 

Le format audio est adapté pour un grand nombre de thématiques. On note cependant quelques règles à respecter :

  • N’oubliez pas que le contenu audio est perçu comme un contenu plus informel pour l’apprenant. Il se doit donc d’être adapté à cette caractéristique. L’Audio Learning doit demander un peu moins de rigueur intellectuelle que les autres formes d’apprentissages.
  • Évitez de créer des formations trop techniques en audio. Cela peut paraître évident, mais donner trop d’informations précises peut se retourner contre vous. Imaginez écouter un podcast vous présentant le montage d’une machine… Compliqué non ?
  • Quelle durée pour un Podcast Learning ? Etant donné que le niveau de concentration nécessaire est différent d’un autre moyen de formation, la durée proposée par celui-ci peut donc être un peu plus longue (81% d’écoute en moyenne pour un podcast). Néanmoins, inutile de proposer un audio de formation d’une heure. Proposez plutôt des audios chapitrés compris entre 7 et 15 minutes par exemple. Le fast learning est d’ailleurs le format de Digital Learning asynchrone le plus efficient ! Cela permet à l’apprenant de se former par séquence et de reprendre le module là où il s’est arrêté. Vous pouvez d’ailleurs chapitrer vos modules de formation audio ou vidéo grâce à Kumullus.

 

Les usages de l’Audio Learning 

 

Les apprenants constamment en déplacement

Beaucoup de personnes sont continuellement en déplacement. Commerciaux, personnel soignant à domicile, livreurs… Toutes ces catégories de travailleurs ont peu de temps pour se poser et donc se former. L’Audio Learning est une alternative très intéressante et pertinente pour ces personnes !

 

Emploi du temps trop chargé pour se former ? Pas de panique, l’Audio Learning est là !

On court souvent après le temps, et on en manque souvent quand il s’agit de se former. L’Audio Learning est pour cet usage très utile et pertinent de par son aspect plus informel. Vos apprenants peuvent en effet écouter un podcast plus ou moins n’importe quand. Transports en commun, tâches répétitives, pause déjeuner… Beaucoup de moments peuvent être propices à la formation audio !

 

Se former avec l’audio pour réduire son temps d’écran

On passe en moyenne 3h par jour sur son téléphone, et certainement plus sur son ordinateur au travail. De plus en plus de personnes sont fatiguées de l’usage excessif des écrans, notamment au niveau des yeux, et préfèrent se former différemment. L’audio est pour cela une belle alternative puisque l’écran est peu utilisé pendant l’écoute.

 

L’Audio Learning, complément des autres types d’apprentissage

 

L’Audio Learning est complémentaire des autres méthodes d’apprentissage, notamment du fait de sa flexibilité et son aspect plus décontracté. 

La diversité des contenus de formation fait la force d’une formation réussie. Cette diversité ne doit néanmoins pas prendre le pas sur la cohérence et la pertinence du contenu pour l’apprenant. C’est dans cette optique que nous avons développé des fonctionnalités permettant de créer facilement des modules d’Audio Learning. Ceux-ci peuvent être chapitrés et enrichis avec des interactivités ! Ces fonctionnalités audio viennent compléter toutes nos fonctionnalités de Video Learning Interactif. Nous avons à cœur de proposer une solution toujours plus complète qui permettant de créer des parcours de formation riches, pertinents et engageants pour vos apprenants ! Pour en savoir plus sur Kumullus et sur ses fonctionnalités d’Audio Learning, n’hésitez pas à prendre rendez-vous pour réserver une démo de notre solution !

PRÊT(E) À REVOLUTIONNER VOS FORMATIONS ?Demandez une démo de notre outil !

Découvrez Kumullus et comment créer des vidéos interactives, chapitrées et scénarisées très simplement à partir de tous vos supports et booster l’engagement de vos apprenants.