Un nombre grandissant d’organisations développent une culture internationale. Afin de mener à bien ce challenge, ces organisations veulent développer des formations pour transmettre leur culture et leurs spécificités à tous leurs collaborateurs.

Malgré des canaux de communication et de transmission de l’information toujours plus performants, il est loin d’être évident de développer des formations adaptées aux spécificités culturelles et à l’environnement local. La transmission des bonnes informations, des bonnes pratiques et de la culture d’entreprise doit se faire en fonction de ces paramètres. 

Il est possible d’éviter certains pièges et d’optimiser le déploiement de vos formations à l’international en respectant quelques étapes.

Une stratégie, tu développeras 

Le déploiement d’une formation à l’international ne se fait pas du jour au lendemain. La première chose à faire est d’élaborer un plan, une stratégie. Pour cela, il vous faudra définir les objectifs de votre déploiement international, tant d’un point de vue qualitatif que quantitatif

Combien d’apprenants je souhaite toucher ? Quel(le)s sont les informations / savoirs-faire que mes apprenants doivent avoir retenu au terme de ma formation ? Dans combien de pays / langues je souhaite les déployer ? Quel format je souhaite utiliser pour dispenser ma formation ? Présentiel ou à distance ?

Ces questions, bien que loin d’être exhaustives, doivent obtenir une réponse avant de lancer le déploiement de vos formations.

La stratégie que vous adopterez se doit également d’être flexible. Comme le souligne très justement Henry Mintzberg (titulaire de la chaire Cleghorn à la Faculté d’administration de l’Université McGill de Montréal) “Vouloir élaborer une stratégie sur la base d’une démarche mécanique ne peut aboutir qu’à des résultats médiocres”. Faites donc preuve de souplesse, tout ne se passe pas toujours (même plutôt rarement) comme prévu, essayez de prévoir plusieurs scénarios pour le déploiement de votre formation. Il est par exemple tout à fait possible qu’un de vos partenaires prenne du retard et que cela impacte tout le déploiement de votre formation, sauf si vous avez prévu un plan B (ou C).

Cela nous amène donc à la définition du timing du déploiement de votre formation. Pour réussir votre déploiement à l’international, il est important d’entretenir un planning rigoureux (mais toujours avec une certaine flexibilité). Vous pouvez notamment vous appuyer sur l’utilisation du diagramme de Gantt. Il vous permettra d’organiser chacune de vos tâches dans le temps.

Les bons acteurs, tu choisiras 

Le choix des acteurs de votre organisation ou des partenaires qui déploieront opérationnellement votre formation à l’international est crucial. Ce choix n’est pas anodin et nécessite une étude approfondie de l’environnement de chaque pays, il vous faudra parfois sortir des sentiers battus ! 

Les canaux de communication et de distribution sont souvent différents d’un pays à un autre. Appliquer une stratégie de déploiement en utilisant les mêmes acteurs ne serait pas viable selon le fonctionnement du pays.

Faisons par exemple un parallèle avec la stratégie commerciale du groupe Bel en Asie et en Afrique. Le groupe a bien compris que le client moyen ne se rend pas au supermarché de proximité pour faire ses courses comme c’est le cas en occident.  Il a alors misé sur les vendeurs de rue qui sont bien plus nombreux. Afin de les convaincre, ils offrent une assurance santé à leurs vendeurs partenaires. Cette stratégie a été plus que fructueuse puisqu’elle a par exemple permis de toucher 150 000 consommateurs supplémentaires par semaine dans la ville de Ho Chi Minh. Un joli coup de chapeau !

Cet exemple montre bel (vous avez compris le jeu de mot ?) et bien la nécessité de cibler les bons acteurs lors d’un déploiement à l’international. Et cela s’applique bien sûr au monde du learning !

 

Alors, quels critères retenir pour choisir les acteurs qui participeront au déploiement de votre formation à l’international ?

Afin de déployer des formations à l’international, une connaissance approfondie du pays est nécessaire. Les acteurs en charge du projet devront donc maîtriser les mœurs locaux pour que les formations aient l’impact souhaité. Les acteurs en question devront également avoir des bonnes qualités relationnelles et d’adaptation. Travailler en équipe dans un contexte international n’est pas évident, notamment du fait des différences culturelles qui peuvent exister.

Vous n’aurez pas forcément de personnes en charge de la formation dans les pays où vous souhaitez déployer vos formations. Dans ce cas, vous pouvez créer des équipes dédiées qui travailleront main dans la main avec les équipes sur place (et qui connaissent la culture locale !). 

Enfin, une partie de vos formations seront certainement des modules de formation e-learning. Le déploiement de ce type de formation est plus simple et rapide. La complexité résidera plutôt dans la construction de vos modules de formation afin que ces derniers soient adaptés au pays. Encore une fois les créateurs de ces modules devront probablement travailler en collaboration étroite avec un manager local. 

 

Les besoins de tes apprenants, tu comprendras 

Connaître vos apprenants est essentiel pour que les formations que vous déployez soient efficaces et pertinentes. Vos apprenants sont-ils des expatriés ? Des locaux ? Quels sont leurs postes dans l’entreprise ? Quelles sont leurs attentes ?

En répondant à ces questions, vous limitez les risques qui existent lors du déploiement de formation à l’international.

N’oubliez pas de comprendre leurs habitudes, leur façon de travailler également. Par exemple, au Brésil et dans beaucoup d’autres pays, la ponctualité est loin d’être une exigence. Si dans un pays comme la France la tolérance pour le retard est faible (on considère qu’avec 7 minutes de retard, un français est toujours à l’heure, mais plus difficilement au-delà.), cela n’est pas du tout le cas dans d’autres pays où le fait d’arriver à 9h20 ou 10h00 à une réunion prévue à 9h00 n’a peu d’importance. 

Ce type de différence culturelle a un impact direct sur la façon que vous aurez de concevoir vos formations. 

Comprenez les besoins et le fonctionnement de vos apprenants afin de déployer de la manière la plus efficace possible vos formations à l’international (le tout avec toujours beaucoup de flexibilité).

 

Traduire tes modules, tu feras 

Vous vous imaginez bien que vous n’allez pas déployer une formation au Japon en la proposant en français (à moins que tous vos apprenants soient francophones, mais c’est assez rare !). Dans le cas d’une formation en présentiel, la solution est assez simple, elle devra être dispensée par des formateurs qui parlent la langue locale.

La solution est différente lorsque vous souhaitez déployer la partie e-learning asynchrone de votre formation. Cette partie est souvent dispensée en format vidéo. Le sous-titrage est alors un élément essentiel. Plus globalement, toute la partie écrite devra être traduite dans la langue du pays où vos formations seront déployées. Prenons l’exemple du Video Learning Interactif. Afin de déployer des modules de ce type, vous ne devrez pas nécessairement créer plusieurs vidéos en différentes langues mais plutôt proposer des modules sous-titrés dans la langue souhaitée et des contenus additionnels (comme des interactivités, des quiz ou des documents) traduits dans la bonne langue. 

Pour cela, des solutions à l’instar de Kumullus proposent des fonctionnalités pour traduire facilement et rapidement vos modules de formation afin de les déployer à l’international. En plus de permettre d’être un outil complet de création de formation en Video Learning, vous pouvez récupérer tout le contenu écrit de vos modules de formation e-learning dans un seul et même document afin de le traduire rapidement et facilement. Vous pourrez ensuite réinjecter la traduction dans votre module pour avoir la version dans la langue de votre choix.

Faites en sorte de proposer tous les modules que vous déployez à l’international au moins en anglais et, si possible, dans la langue du pays où seront dispensées vos formations !

 

Les bons outils, tu sélectionneras    

Lors du déploiement de vos formations à l’international, vos équipes auront nécessairement besoin d’outils afin de développer vos modules, gérer les plannings, les déployer etc.  Faisons un petit tour d’horizon des outils qui pourraient vous être utiles lors du déploiement de vos formations.

 

Nous en avons déjà parlé plus haut, nous vous recommandons fortement d’utiliser un logiciel vous permettant de créer des diagrammes de Gantt. Cet outil, inventé en 1910 par Henry Gantt, vous permettra de maîtriser l’enchaînement des différentes tâches, en connaître le délai ou encore d’affecter et gérer vos ressources (humaines, matérielles, financières…). Beaucoup de solutions de gestion de projet donnent la possibilité de créer des diagrammes de Gantt à l’instar de monday.com ou Asana.com.

L’utilisation d’outils de gestion de projet sera clé dans la réussite de votre déploiement. Des outils collaboratifs comme Trello peuvent également faire la différence. Vous pourrez créer des tableaux, des listes, attribuer des tâches et développer vos projets sur un seul et même outil !

 

Au-delà des outils de gestion de projet, vous aurez également besoin de créer vos formations e-learning et les dispenser. Comme toujours, l’objectif est d’optimiser la création de vos formations et leur déploiement. Il faudra également tenir compte des infrastructures et de l’équipement que possèdent les lieux où vous déploierez vos formations.

Depuis plusieurs années, et encore plus avec la crise du Covid-19, les classes virtuelles se développent. Ce type de formations e-learning synchrones est souvent très apprécié avec pas moins de 85% d’efficacité selon un des derniers sondages mené par l’ISTF. Beaucoup d’outils se sont d’ailleurs développés dans cette optique. On ne présente plus les outils comme Zoom ou Teams, leaders incontournables du marché. D’autres outils moins connus et pour autant tout aussi performants existent à l’instar de Livestorm ou Live Session.

L’utilisation du Video Learning Interactif est également de plus en plus forte. Cette modalité de formation est asynchrone et donc très utile dans le déploiement d’une formation à l’international. Kumullus est aujourd’hui l’outil #1 pour créer ce format et le déployer dans le monde. L’outil auteur propose une solution pour créer des modules vidéo chapitrés et interactifs. Il permet également d’ajouter une couche supplémentaire de contenu avec des activités interactives, des documents supplémentaires, des contenus audio etc. Le gros plus de Kumullus est qu’il permet de déployer facilement vos modules de formations en plusieurs langues avec une fonctionnalité qui facilite grandement la traduction des sous-titres et des contenus additionnels et interactifs.

Enfin, pour compléter votre palette d’outils, l’utilisation d’un LMS (Learning Management System) vous sera d’un grand soutien pour déployer vos formations à l’international. Il vous permettra d’accompagner et gérer tout le processus d’apprentissage de vos apprenants, peu importe leur zone géographique. Le choix de votre LMS dépendra de l’usage que vous souhaitez proposer à vos apprenants. Par exemple, en proposant des parcours de formation accessibles majoritairement sur mobile, la solution mobile first Teach on Mars peut être pertinente. Vous pouvez également utiliser des solutions plus généralistes à l’instar de 360 learning.

 

Tes coûts, tu optimiseras 

Déployer une formation à l’international peut vite devenir un gouffre financier… Il faut donc optimiser vos coûts pour supprimer les dépenses inutiles. Ces dernières peuvent être nombreuses dans un projet qui dépend de nombreuses parties prenantes. 

Il est essentiel de reprendre les précédents points et de s’assurer que chaque partie prenante du projet est bien choisie. Voici quelques erreurs (et donc dépenses inutiles) à éviter :

  • Un calendrier décalé au dernier moment. Il n’est pas rare que votre calendrier se décale à la suite d’un imprévu ou simplement d’une erreur dans le déploiement de votre formation. Appliquez l’adage “Il vaut mieux prévenir que guérir” pour éviter un maximum de pépins (même s’ il est assez rare que tout se déroule comme prévu !).

 

  • Des objectifs de départ mal positionnés. Quoi de plus frustrant (et surtout coûteux) que de partir sur des objectifs qui ne représentent pas la réalité ? Imaginez par exemple que le format utilisé ne soit pas adapté au pays de déploiement, tout le temps et l’argent investi seraient perdus.

 

  • Un mauvais choix d’outils. Il faut savoir sélectionner les bons outils mais aussi le bon nombre d’outils. Un manque d’outils pourrait vous handicaper et vous faire perdre du temps avec des tâches inutiles et fastidieuses. Trop d’outils n’est pas non plus la bonne solution, la prise en main d’un outil peut prendre du temps et vos équipes n’utiliseront certainement pas tous les outils mis à disposition. Il vous faut ainsi privilégier des outils complets et intuitifs pour gagner en efficacité et donc réduire vos coûts ! 

 

  • Des besoins et une culture mal cernés. Il est loin d’être évident de cerner vos apprenants mais c’est pourtant l’aspect le plus important d’un déploiement à l’international. Si il y a une tâche à ne pas négliger, c’est celle-ci. Le fait de prendre le temps de comprendre vos apprenants vous permettra de grosses économies à moyen et long terme puisque vos apprenants auront reçu la formation adéquate. Afin de limiter vos risques, utilisez une solution flexible pour déployer vos formations. Kumullus permet par exemple d’appliquer des modifications / mises à jour après le déploiement de vos formations.

 

PRÊT(E) À REVOLUTIONNER VOS FORMATIONS ?Demandez une démo de notre outil !

Découvrez Kumullus et comment créer des vidéos interactives, chapitrées et scénarisées très simplement à partir de tous vos supports et booster l’engagement de vos apprenants.